Forces de l’Université U-EENI en Afrique

Université U-EENI (projet)

Université Les forces et les opportunités de l’Université U-EENI sur le continent africain

Les marchés stratégiques de l’Université U-EENI

Pourquoi l’Afrique ?

« L’avenir de l’humanité est de plus en plus africain » (UNICEF).

L’Université croit en Afrique

Les forces de l’Université U-EENI en Afrique

  1. Connaissance intensive du marché africain
  2. Excellent positionnement en Afrique.
  3. Alumni EENI dans les 54 pays de l’Afrique.
  4. Offre de formation en français, anglais, portugais et espagnol (forte croissance de la demande d’éducation en espagnol en Afrique).
  5. Adaptation éducative à tous les pays africains.
  6. Licence en affaires interafricaines, Master en affaires en Afrique, Doctorat en affaires en Afrique, cours liés aux affaires en Afrique
  7. Enseignants et experts dans plusieurs pays africains.

Dr Geneviève Barro (Burkina Faso) Directrice du doctorat professionnel en affaires en Afrique de l’EENI (École Supérieure de Commerce International).

Doctoresse Geneviève Barro Burkina

Quelques enseignants africains de l’Université U-EENI :

Paterson Ngatchou Dr. Albert Bialufu Ngandu Dr. Ousséni SO Dr. Fernandinho Domingos Sanca Dr Aliou Niang Jean Thierry Somda Adérito Fernandes Prospero Kemayou

Site du domaine de connaissance - les affaires en Afrique (portail de formation de l’École Supérieure de Commerce International - EENI).

L’adaptation au marché africain

  1. Création du conseil des hommes et femmes d’affaires africaines
  2. Conseil d’étudiants et alumni africains.
  3. Université régionale en Afrique
  4. Accréditation du « Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES) » pour toute la francophonie africaine.

Étudiants Master Burkina

Obtention du diplôme de master en commerce international à Ouagadougou (Burkina Faso). L’acte a été présidé par son Excellence M Paramanga Ernest Yonli (président du Conseil économique et social du Burkina Faso), M Moussa Ouattara (Ministre d’enseignement supérieur du Burkina), M Soungalo À. Ouattara (Ministre de la Fonction publique et de la sécurité sociale), et le président de l’université Ouaga II. Pour l’EENI c’est Pedro Nonell qui a participé, il est aussi le promoteur de l’Université U-EENI (à la droite de la photo).

Master en commerce international Burkina

EENI Master Burkina Faso

Les opportunités au continent africain

  1. L’offre d’enseignement supérieur chère, déficient et peu accessible.
  2. L’accès à l’enseignement supérieur seulement dans les grandes villes africaines
  3. L’absence d’enseignement supérieur spécialisé en affaires internationales
  4. Le dividende démographique africain
  5. La classe moyenne émergente africaine (350 millions d’Africains)
  6. L’Afrique sera le plus grand marché du travail au monde

Alumni africains de l’EENI
Alumni U-EENI Afrique

L’Institut africain de commerce international : une pièce clef de l’Université U-EENI en Afrique.

Institut africain de commerce international

Quelques données sur l’Afrique

L’Afrique : le prochain continent émergent.

  1. La croissance économique de l’Afrique : 5 % au cours des dix dernières années.
  2. L’Afrique a été le continent le plus résistant à la crise mondiale
  3. Vingt marchés frontaliers (pré-émergents) mondiaux
  4. La tendance à l’intégration économique africaine (cinquante-quatre pays, 1 000 millions de personnes, PIB combiné : $ 1,2 trillions)
  5. Le commerce intra-africain : 10-13 % du total. Objectif de l’Union africaine : l’augmenter à 25 %
  6. L’Afrique : seulement 3 % du commerce mondial.

TIC (technologies de l’information et de la communication)

  1. Boom du commerce électronique.
  2. Technologies de l’information et de la communication (TIC) : 7 % du PIB de l’Afrique.
  3. Révolution du téléphone mobile en Afrique (650 millions d’utilisateurs de téléphones mobiles)

Le dividende démographique africain

  1. 2015 : 1,1 milliard de personnes
  2. 2030 : 1,6 milliard de personnes
  3. 2100 : 4 milliards de personnes (1 milliard au Nigeria)
  4. Dans 35 ans, 25 % de la population mondiale sera africaine
  5. L’émergence de la classe moyenne africaine : 350 millions de personnes (34 % de la population africaine). 1 100 millions en 2040 (42 % de la population africaine).
  6. La population africaine jeune : 60 % (le marché du travail le plus grand au monde)

Le nouveau rôle des femmes africaines.

  1. 519 millions de femmes africaines : le pilier fondamental du développement économique de l’Afrique.
  2. 70 % de la main-d'oeuvre agricole en Afrique
  3. Elles produisent 90 % de toutes les nourritures de l’Afrique

Source : Union africaine.

Anglais Africa Espagnol África Portugais África



(c) 1995-2017 Université U-EENI