E-Learning comme innovation disruptive

Université U-EENI (projet)

L’e-learning comme innovation disruptive pour améliorer l’accès à l’enseignement supérieur au niveau mondial

Solutions de l’Université U-EENI - accès limité à l’enseignement supérieur

L’e-learning comme potentiel d’innovation disruptive et le modèle d’affaires de l’Université U-EENI

L’innovation disruptive (ou de rupture), ou technologie disruptive, est le processus par lequel un secteur qui a préalablement servi seulement à quelques utilisateurs, puisque leurs produits ou services étaient compliqués, couteux ou de difficile accès, se transforme en un nouveau secteur dont les produits et les services sont simples et pratiques, moins chers et plus abordables à la population, et le pouvoir d’achat, le profil ou l'expérience préalable étant de moins en moins importants (Clayton M. Christensen).

E-learning comme innovation disruptive

Ce processus d’innovation disruptive s’est déjà produit dans plusieurs secteurs (les ordinateurs, les disques durs, l’industrie de l’acier, la musique, la photographie...), et se produira dans d’autres (imprimantes 3D dans la production).

E-learning technologie disruptive enseignement supérieur

Le point de vue de l’Université U-EENI est que l’e-learning et le nouveau scénario mondial généré par la mondialisation et la numérisation est caractérisé principalement par :

  1. Un accroissement mondial des frais universitaires
  2. La demande croissante globale, surtout dans les pays émergents et en développement, de plus en plus difficile de couvrir par les universités traditionnelles.
  3. Une forte croissance économique des pays émergents et en développement
  4. Les nouvelles classes émergentes dans ces pays. On estime qu’en Afrique est de 350 millions d’africains.
  5. Des étudiants potentiels qui sont et seront, plus actifs, plus informés, avec une vision globale et totalement connectés, prenant de meilleures décisions et sachant mieux ce dont ils ont besoin, et par conséquent en exigeant une nouvelle forme de  relations avec les universités et la création de la valeur partagée étudiant-université...

Tout cela facilite le fait que l’e-learning modifie de forme disruptive l’enseignement supérieur au niveau mondial.

Le potentiel des forces disruptives dans l’enseignement supérieur

Dans la figure suivante on montre le potentiel des forces disruptives dans l’éducation supérieure. Adapté de « Disrupting College. How Disruptive Innovation Can Deliver Quality and Affordability to Postsecondary Education », Clayton M. Christensen, Michael B. Horn, Louis Caldera, Louis Soares (février 2011).

Forces disruptives dans l’enseignement supérieur

  1. Les universités privées élitistes (comme Harvard aux États-Unis) sont placées dans le cercle le plus intérieur, accessibles principalement aux étudiants avec les meilleurs dossiers académiques et avec une capacité financière pour payer des frais très élevés.
  2. Le deuxième cercle est composé par des universités de l’État (publiques), dont les normes d’admission et les prix sont généralement plus accessibles à une majeure partie des étudiants.
  3. Le troisième cercle représente les Community Colleges, avec des couts plus bas, et qui normalement ont des politiques d’admission plus ouvertes. Ce troisième cercle n’existe pas en Espagne.
  4. Les universités privées peuvent être situées dans les premiers cercles, certaines en appliquant un « modèle Harvard (élite) », et la plupart offrant des conditions d’accès moins restreintes et des prix élevés, surtout comparées avec les universités publiques.
  5. Le cercle suivant extérieur représente l’éducation en ligne (e-Universités, accessible à une population encore plus grande d’étudiantes, telles que les zones rurales et les professionnels qui ne peuvent pas assister aux classes à des horaires traditionnels.

Le modèle de l’Université U-EENI - concept d’Université Mondiale Network Ahimsa- fondé sur la focalisation en affaires internationales, la personnalisation et l’accès au marché mondial, se situe dans un nouveau cercle extérieur, traditionnellement ignoré par les universités traditionnelles.

Comparaison du potentiel disruptive entre une université traditionnelle et l’Université U-EENI :

Potentiel disruptif Université U-EENI

  1. La situation régionale de l’enseignement supérieur dans le monde
  2. Les opportunités dans l’enseignement supérieur

Anglais Dirsuptive e-learning Espagnol e-learning disruptivo Portugais e-learning disruptivo



(c) 1995-2017 Université U-EENI