Création de la valeur étudiant-université

Université U-EENI (projet)

Problème - peu ou pas de création de la valeur partagée étudiant-université. Universités peu centrées sur les besoins de l’étudiant

SOLUTION : la création de la valeur partagée étudiant-université.

Comment ?

En nous concentrant sur les besoins de l’étudiant et non pas sur ceux de l’université

« Dessinons ensemble le programme de formation qui te permette de trouver un meilleur poste de travail ».

Solutions de l’Université U-EENI

1. La création de la valeur traditionnelle de l’université.

L’université définit la totalité du programme de formation (licences, masters, doctorats professionnels et programmes de formation continue). Cette modalité est nécessaire et utile surtout pour des marchés (pays en développement) ou des segments peu matures (des étudiants qui ont terminé le baccalauréat).

Dans le cas de l’Université U-EENI, cette création de la valeur traditionnelle est adaptée, et aussi flexibilisée, de trois formes :

  1. En offrant des profils de formation pour 180 pays.
  2. En créant des variantes régionales des programmes de formation mondiaux. Par exemple, l’université offrira le Bachelor's Degree (licence) en affaires internationales (mondiale) ainsi que plusieurs Bachelor's Degree régionaux (par exemple, Bachelor's Degree en affaires interafricaines et mondiales pour l’Afrique). Une stratégie analogue s’applique pour les masters en affaires.
  3. La capacité d’étudier, de réaliser les exercices et dissertations, etc. en plusieurs langues

2. La création de la valeur partagée étudiant-université.

L’étudiant (chaque fois plus actif, informé, avec une vision mondiale et aussi connectée) avec l’Université U-EENI, définit le programme de formation.

Création de la valeur étudiant-Université U-EENI

  1. Il est recommandable pour les marchés expérimentés et pour des étudiants plus préparés (professionnels)
  2. Il permet d’accéder à de nouveaux segments et à des personnes jusqu’alors ignorées.

La création de la valeur partagée permet :

  1. Que sous la supervision de l’Université U-EENI, le candidat puisse définir son propre programme de formation (en choisissant conjointement les contenus, la modalité, le prix, la durée) et pour autant de mieux réaliser ses objectifs personnels afin de trouver un meilleur poste de travail.
  2. Que le candidat puisse définir le temps d’étude (et de cela pourra dépendre le prix final).
  3. Pouvoir offrir aux personnes ayant moins de ressources financières, la possibilité de s’inscrire par des crédits en fonction de leurs revenus financiers. Un modèle qui a commencé à fonctionner en Afrique orientale pour l’accès à l’énergie solaire dans les bourgades tanzaniennes.

Comparaison entre la capacité de création de la valeur partagée étudiant-université entre une université traditionnelle et l’Université U-EENI

création de la valeur partagée étudiant-Université U-EENI

La création de la valeur partagée collectifs d’étudiants-université

L’Université U-EENI promouvra activement la création de groupes d’étudiants pour qu’ils puissent définir de nouveaux programmes de formation, obtenir des réductions, etc.

L’Université U-EENI a identifié différents profils de collectifs dans le monde entier (traducteurs, fonctionnaires déplacés des Nations Unies...)

  1. Groupe d’étudiants d’un pays : On nommera un enseignant/coordinateur de ce pays qui parlera la langue locale et en plus, l’Université U-EENI pourra offrir la possibilité d’envoyer au pays un enseignant pour dispenser un séminaire intensif
  2. Groupe d’étudiants avec une langue commune : l’Université U-EENI offrira un tuteur ou un enseignant de la région qui maitrisera la langue locale (par exemple, le swahili pour le Kenya ou la Tanzanie). En outre, l’Université U-EENI pourra organiser une rencontre régionale d’étudiants en envoyant aussi un enseignant, etc.

Toute cette génération d’information rétro-alimente constamment l’Université U-EENI.

Alumni musulmans U-EENI
Alumni musulmans U-EENI

Le problème lié à la création de la valeur partagée et la législation des pays.

L’Université U-EENI est en train de réaliser les étapes nécessaires pour obtenir la reconnaissance officielle. Pourtant, la législation en vigueur dans beaucoup de pays, ne considère pas la création de la valeur partagée. Nous ne savons pas si le Ministère d’éducation reconnaitra les programmes de création partagé université-étudiant. En cas de refus, un titre propre de l’Université U-EENI sera émis.

L’Université U-EENI a aussi comme objectif la création d’universités régionales accréditées en Amérique et en Afrique.

Devant la rigidité des agences d’accréditation au niveau mondial, il sera difficile à court terme de pouvoir offrir ce type de formation personnalisée avec accréditation externe. Cela devrait évoluer sur les marchés les plus expérimentés à moyen terme.

C’est vrai aussi, que cette capacité d’adaptation partagée permettra à l’Université U-EENI de mieux s’adapter aux exigences locales, définies par les Ministères d’éducation afin de faciliter la reconnaissance du titre.

Portail de formation de l’École Supérieure de Commerce International - EENI

Anglais Student University Espagnol Alumno Universidad Portugais Alumno Universidade



(c) 1995-2017 Université U-EENI